Directeur (M/F)

Nombre de postes demandés: 
1
Secteur d'activité: 

Service pour jeunes en difficulté

Lieu() de travail: 

L'ESPOIR ASBL rue de Biber 11 à 4540 AMAY (Siège social)

Description de l'ASBL, institution

L'ASBL L'ESPOIR exerce depuis 1985 plusieurs missions d'accueil et d'aide aux jeunes, enfants et adolescents souvent meurtris par un vécu socio-familial difficile.

L'ESPOIR organise :

  • Un Service Résidentiel Général de 30 prises en charge réparties dans deux sections autonomes                                                    (Amay - divisée elle-même en 2 sous-sections et Couthuin)
  • Un Service d'Accompagnement Socio-éducatif de 13 prises en charges
  • Un Service d'Accompagnement du Parrainage (L'Escapade)
Votre fonction: 

PROFIL DE DIRECTION SRG

  1. Désignation

    Il (elle) est nommé(e) par le conseil d'administration de l'ASBL L'Espoir.
    Il (elle) doit posséder les qualités de compétence et d'expérience requises par les exigences du poste de Direction SRG et satisfaire aux dispositions prévues à l'annexe 2 de l'arrêté du 5 décembre 2018 du gouvernement de la Communauté française relatif aux conditions générales d'agrément et d'octroi des subventions pour les services visés à l'article 139 du décret du 18 janvier 2018 portant le code de la prévention; de l'aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse.
     
  2. Mandats et délégations

    C'est au Directeur (à la Directrice) du SRG qu'il appartient de développer, gérer, structurer, organiser et contrôler le SRG, conformément à l'objet social de l'ASBL et ce, dans le respect des autres entités de l'ASBL, des bénéficiaires, des travailleurs et compte tenu de l'évolution de l'environnement politique et social de l'Aide à la jeunesse.

    Le Directeur (la Directrice) du SRG des réunions de concertations avec le Directeur (la Directrice) du SAse.

    Dans l'organigrammme de l'ASBL, le Directeur (la Directrice) du SRG est le relais privilégié entre le CA d'une part et les membres de toutes les entités de l'ASBL d'une autre part à l'exception des responsablités assumées par le Directeur (la Directrice) du SAse.

Dans ce cadre :

- Il (elle) assume la responsabilité de ses décisions.

- il (elle) exerce le droit de signature lorsque cette tâche lui est déléguée par le C.A. pour les documents concernant la gestion journalière, les précomptes, l'ONSS, les salaires, les dépenses d'investissements plafonnées, les assurances, la banque,...

- il (elle) participe au CA lorsqu'il (elle) y est invité(e)

- il (elle) est garant(e) de la mise en application des décisons prises par le CA.

- il (elle) préside les réunions internes au sein du SRG.

- En accord avec le CA, il (elle) délègue certaines missions à ses collaborateurs, en définissant préalablement :

  • les objectifs
  • les cahiers des charges
  • les contraintes à respecter
  • les ressources disponibles
  • les méthodes d'évaluation

- Le Directeur (la Directrice) du SRG assure la responsabilité finale vis-à-vis des instances supérieures et des instances de contrôle tant au niveau pédagogique qu'au niveau financier pour le SRG.

       3. Rôles et fonctions par rapport aux différents organes

           3.1 Vis-à-vis du CA.

Il (elle) est le (la) garant(e) que l'équipe du SRG travaille à réaliser les objectifs d'aide, d'éducation et d'intervention éducative conformément aux projets éducatifs du SRG et de l'ASBL, déterminés par le CA et par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il (elle) est le (la) garant(e) de l'adéquation du projet éducatif en fonction de l'évolution du service et de son environnement social.

Il (elle) fait respecter les valeurs de l'institution précisées et confirmées par le CA et lui (elle)-même.

Il (elle) soumet au CA les demandes d'investissements ou gestion quotidienne.

Il (elle) est mandaté(e) par le CA pour superviser toutes les démarches ordinaires à l'égard de l'ONSS, des lois sociales, des contributions, des organismes bancaires, des organismes assureurs, de l'inspection des lois sociales, de l'inspection du travail et de la médecine du travail.  Il (elle) veille en outre au respect de la législation sociale et de la réglementation du pouvoir subsidiant.

Il (elle) informe régulièrement le CA  de l'état du patrimoine.

Il (elle) donne au CA les informations au sujet de la politique d'Aide à la jeunesse et de ses répercussions sur l'institution.

Il (elle) suscite la réflexion tant au niveau du CA que du service afin d'élaborer des projets d'avenir.

        3.2 Vis-à-vis de l'Aide à la Jeunesse

Il (elle) est garant(e) du respect du code de déontologie du secteur de l'Aide à la Jeunesse.

Il (elle) est garant(e) du bon respect des aspects pédagogiques, éducatifs et administratifs définis par l'Aide à la jeunesse comme, entre autres et sans que ce ne soit exhaustif, rédiger le rapport d'activités.

        3.3. Vis-à-vis du personnel et des équipes

               3.3.A. Du point de vue institutionnel

Il (elle) est garant(e) que tout soit mis en ordre afin de permettre la réalisation, par le personnel, des objectifs d'aide aux jeunes quant à la sécurité physique et psychique.

Il (elle) fait mettre à jour le règlement de travail et le fait appliquer.

Il (elle) est attentif(ve) aux conditions de sécurité et de bien-être au travail du personnel et au respect des règles en matière de législation sociale : horaires, etc...

Il (elle) veille à la tenue du Conseil Educatif du service et à la transmission des comptes annuels à l'ensemble du personnel de l'ASBL.

Il (elle) fixe les objectifs prioritaires, les moyens et leur mode d'évaluation.  Il (elle) est garant(e) d'assurer que les pratiques développées sont conformes aux projets institutionnels.

Il (elle) se tient informé de l'adéquation de l'attitude professionnelle et sociale de l'ensemble des travailleurs du SRG et veille à ce qu'ils respectent le code déontologique de l'Aide à la jeunesse.

Il (elle) organise des moments de rencontre avec les organisations syndicales s'il y en a.

Il (elle) véhicule à sa hiérarchie toute information utile au bon fonctionnement du service.

Selon la prodédure établie avec le CA, il (elle) est responsable de l'engagement des membres du SRG et du personnel technique et administratif de l'ASBL.  Il (elle) recrute et sélectionne selon la procédure établie.

Il (elle) est garant(e) de la gestion et de la coordination des risques médicaux en lien avec la médecine du travail et s'assure que les membres de son équipe ont réalisé la visite médicale annuelle obligatoire.

               3.3.B. Du point de vue du personnel

Il (elle) est à l'écoute du personnel, il (elle) gère les conflits dans le respect des procédures établies et dans le respect de la hiérarchie.

En cas d'absence, il (elle) organise les permanences de direction en déléguant certaines tâches aux membres de son équipe.

Il (elle) s'assure que le temps de travail est organisé pour être efficace et adapté aux besoins des jeunes et de leur famille.

Il (elle) est garant(e) que la formation continue du personnel du SRG soit assurée et évaluée.

Il (elle) participe à l'évaluation du personnel psycho-éducatif, administratif et technique des membres du SRG et veille à ce qu'en soit organisé le suivi éventuel.

Il (elle) est garant(e) du respect de la procédure pour l'accueil des stagiaires et des bénévoles.

Il (elle) veille à l'organisation des réunions des équipes et à leur bon déroulement.  Il (elle) gère l'ordre du jour, s'assure de la tenue du rapport et du suivi des décisions prises.

          3.4. Vis-à-vis des mineurs

Il (elle) reçoit, traite et diffuse toutes les informations pédagogiques et éducatives utiles relatives aux admissions de mineurs, aux réorientations et changements significatifs dans les projets éducatifs individualisés, aux faits graves et importants, aux relations générales avec les mandants et l'inspection pédagogique, aux nouveautés dans les méthodes pédagogiques tel que décrit dans l'arrêté du 05 décembre 2018 du gouvernement de la Communauté française relatif aux conditions générales d'agrément et d'octroi des subventions pour les services visés à l'article 139 du décret du 18 javier 2018 portant le code de la prévention,  de l'aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse.

Il (elle) contrôle les procédures et fait respecter les critères d'admission et de sortie des mineurs; ainsi que le taux de prises en charge au sein de son service.

Il (elle) s'assure du respect du règlement d'ordre intérieur (R.O.I.) de l'ASBL et de la mise en place d'un projet éducataif individualisé (P.E.I.) pour chacun des jeunes et des familles.

Il (elle) est un recours possible en matière d'autorité disciplinaire institutionnelle vis-à-vis des bénéficiaires.

En cas de nécessité, il (elle) peut rencontrer la famille, un proche, un intervenant du jeune.

Il (elle) s'assure de la bonne tenue des dossiers des mineurs et de leur bonne transmission aux autorités mandantes (S.A.J., S.P.J.) tel que décrit dans l'arrêté du 05 décembre 2018 du gouvernement de la Communauté française relatif aux conditions générales d'agrément et d'octroi des subventions pour les services visés à l'article 139 du décret du 18 janvier 2018 portant le code de la prévention, de l'aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse.

Il (elle) est responsable de l'application de la procédure pour faits graves ou exceptionnels.

Il (elle) s'informe et s'imprègne régulièrement de la réalité de la vie des enfants en hébergement.

Il (elle) tient un registre des places disponibles en lien avec les capacités réservées et veille à en informer (ou faire informer) les mandants au plus tôt et assure le suivi avec les équipes.

A chaque fois que cela est nécessaire, notamment quand le coordinateur est absent, il (elle) participe à la réunion officialisant la prise en charge avec les autorités de placement.

Il (elle) soutient l'équipe dans l'évaluation de l'état de danger des jeunes accoppagnés ou accueillis et participe le cas échéant aux prises de décisions.

Il (elle) s'assure que l'encadrement et le suivi psycho-social et éducatif du jeune répondent aux objectifs du mandat et respectent le cadre légal, en ce compris au niveau administratif (dossier du jeune, etc...).

     4.Gestion administrative et financière

Il (elle) est garant(e) de la tenue régulière des dossiers aministratifs du personnel du SRG (prestations, assurances, médecine du travail,...) et des documents comptables.

Il (elle) reçoit le courrier et signe les courriers administratifs destinés aux autorités et partenaires extérieurs.

Il (elle) reçoit et diffuse les infos administratives et financières.

Il (elle) organise et contrôle les budgets alloués aux services.

Sur base d'un relevé établi, il (elle) dresse un planning des travaux d'aménagement et d'entretien des bâtiments et des véhicules du SRG.

En collaboration avec le personnel administratif, il (elle) organise et supervise l'envoi des documents pédagogiques et financiers destinés à l'administration et à l'inspection comptable, ainsi que tout autre courrier ayant un quelconque rapport avec les aspects économiques et administratifs.

Il (elle) est garant(e) de la transmission au secrétatiat social et au service comptable CMG de tous les documents utiles nécessaires.  Il en est de même concernant les autres instances administratives : Maribel, APE,...

Il (elle) est garant(e) de l'établissement et l'exactitude des listings de présence des mineurs, de leur bonne transmission à l'administration.

Il (elle) veille à une récupération maximum des frais spéciaux et autres engagés par l'ASBL L'Espoir au profit des mineurs.

Il (elle) prend les dispositions nécessaires en matière d'assurance responsablitté civile, accidents corporels, bâtiments, véhicules, incendie...

Il (elle) est garant(e) du suivi des déclarations d'accidents survenus aux mineurs, membres du personnel et patrimoine institutionnel (immeubles, meubles, véhicules).

Il (elle) rédige les rapports annuels d'activité de l'ASBL : APE, Banque Nationale, DGAJ, de l'Espoir...

     5.Relations publiques

Il (elle) accueille ou rencontre les inspecteurs de l'administration et les autorités visiteuses.  Il (elle) organise les visites du SRG et effectue les visites à l'extérieur qui concernent le SRG.
Il (elle) représente l'ASBL dans la fédération patronale.

Il (elle) fait connaître l'Espoir auprès des services extérieurs et participe à certains groupes de travail (fédération patronale, colloques, congrès, formations,...)

Il (elle) participe au Conseil de Concertation intra-sectoriel de Huy ou s'y fait représenter.

Il (elle) gère les dossiers de demande de subsides et aides financières (services-club, loterie nationale, fondations,...) y compris pour le SAse en partenariat avec son Directeur (sa Directrice).

 

 

Etude: 

Profil recherché, Compétences, Formations, Expérience

Expérience dans l'aide à la jeunesse souhaitée.

La qualification doit être conforme à l'annexe 2 de l'Arrêté du Gouvernement de la Communauté française relatif aux conditions générales d'agrément et l'octroi des subventions pour les services visés à l'article 139 du décret du 18 janvier 2018 portant le Code de la prévention, de l'Aide à la Jeunesse et de la protection de la jeunesse (voir circulaire du 05 décembre 2018).

Connaissances indispensables :

  • Le décret du 18 janvier 2018 portant le Code de la prévention, de l'aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse et l'arrêté cadre le mettant en oeuvre;
  • Le code de déontologie en vigueur dans le secteur de l'Aide à la jeunesse;
  • Le cadre d'intervention des services publics de l'Aide à la Jeunesse;
  • Les notions de base de la psychologie de l'enfant et du développement de l'enfant, de ses besoins, notamment ceux liés à la situation de placement;
  • La connaissance du réseau social hutois et/ou liégeois est un plus.

Savoir-faire :

  • Etre capable de rédiger des écrits de qualité (courrier, rapport, compte rendu, projet...);
  • Etre capable d'expliquer les situations de manière claire et efficace à des interlocuteurs, en discernant les informations pertinentes à communiquer;
  • Etre capable d'analyser des situations complexes, de prendre du recul et de proposer ou mettre en oeuvre des solutions;
  • Etre capable de mettre en oeuvre des démarches d'écoute de manière participative;
  • Etre capable d'écouter des interlocuteurs (internes ou externes), de reformuler leurs demandes afin de pouvoir les renseigner ou les accompagner dans la construction de la réponse;
  • Etre capable de prendre des décisions et agir de manière assertive;
  • Etre capable de faire face à des situations de conflits, de tension et de trouver une conciliation;
  • Etre capable d'impulser et soutenir une dynamique de changement auprès de l'équipe;
  • Etre capable de créer ou de faire évoluer les procédures et les référentiels de travail de son domaine d'activité.

 

Permis de conduire: 

Permis B

Régime de travail: 

38h/semaine

Date d'entrée en service : Début 2023

Type de contrat: 

Contrat à durée indéterminée

Modalités de candidature: 

Les candidatures (votre curriculum vitae accompagné d'une lettre de motivation en pdf) doivent être envoyées par mail sur mayeresn@asbl-espoir.be au plus tard le 30/06/2022 à minuit.

Les personnes sélectionnées seront informées par mail dans les 15 jours de la fin du délai de dépôt des candidatures.